Mots-clefs

,

txxda4iqnxtgfpwslrz98vxx5iy

Titre : L’énigme John Foggart : Expédition au-delà du cercle polaire
Auteur : César Mallorqui
Parution Fr : 2016
Éditeur : Bayard

Résumé

1920, avant d’embarquer sur le Britanica, John Foggart donne à sa femme un coffre de reliques trouvé dans une crypte et contenant des objets énigmatiques, notamment des morceaux d’un métal inconnu. Il la met également en garde contre Aleksander Ardan. Depuis, leur coffre a été cambriolé deux fois et John Foggart a disparu en Norvège. Sa femme monte alors une expédition pour partir à sa recherche.

Mon avis

Aujourd’hui on se retrouve pour partir en voyage avec l’énigme John Foggart. J’avoue j’ai craqué surtout pour la couverture mais je ne suis pas du tout déçu.

L’histoire débute à Madrid en 1920, Samuel Durango photographe se rend à un entretien d’embauche chez le professeur Zarco. Ce même jour, Lady Elisabeth Foggart et sa fille Katherine se rendent  également chez le professeur pour lui demander de l’aide, puisque son mari  John Foggart explorateur et archéologue a disparu .Pour le convaincre de partir chercher son mari, ce dernier à laisser des consignes à sa femme et envoyer un objet très étrange avant sa disparition.

Nous voilà donc embarqués dans un voyage entre l’Espagne l’Angleterre, la Norvège , l’île Bowen etc….Accompagné de personnage  haut en couleur , j’ai adoré voir le professeur Zarco s’énerver conte lady Elisabeth , et oui un homme qui se croit supérieur au femme.

Une histoire qu’il faut bien comprendre dès le début puisque beaucoup de personnage et une intrigue qui commence dès les première pages. J’ai aimé l’attention de  l’auteur qui  a eu la bonne idée de faire un index des personnages.

L’écriture de l’auteur est fluide, bien écrit avec un vocabulaire riche .L’auteur avoue qu’il  a été influencer par jules verne et cela se ressent tout au long du livre  avec des références telles que l’atlantide ,Némo, le Nautilus inspiraient  de vingt mille lieues sous les mers  et surtout le capitaine du bateau qui s’appelle Verne comme de par Hazard lol. Il y a également une référence au Monde Perdu D’Arthur Conan Doyle.

En Bref

Une très belle histoire, avec une belle intrique et des personnages attachants. Préparez-vous à partir pour une aventure plein de rebondissement.

Publicités